Voir le reportage
20180070_0018
© Nicolas BAKER / ISTERRE / CNRS Photothèque

Entrée des galeries souterraines du glacier d'Argentière, dans le massif du Mont-Blanc

Référence

20180070_0018

Année de production

2018

Taille maximale

27.64 x 41.47 cm / 300 dpi

Légende

Entrée des galeries souterraines dans le socle rocheux du glacier d'Argentière, sous cent cinquante mètres de glace dans le massif du Mont-Blanc. Des conduites permettent de récupérer l'eau de fonte du glacier pour alimenter, 8,7 kilomètres plus loin, la centrale de pompage-turbinage de Chatelard-Vallorcine. Ces galeries sont parcourues par les scientifiques du projet RESOLVE chargés de mettre le glacier sur écoute, depuis sa base jusqu'à sa surface, en y installant douze sismomètres, capables de détecter et mesurer l'ouverture ou la fermeture de crevasses, les écoulements provoqués par la fonte de l'eau, ou encore le frottement du glacier sur le socle rocheux. Ce dernier phénomène provoque un bruissement permettant d'identifier la manière et la vitesse à laquelle le glacier se déplace. Ces mesures sismiques sont complétées par l'installation de sismomètres à la surface du glacier, mais aussi par des mesures de positionnement GPS, d’exploration et d’interférométrie radar, ainsi que des mesures hydrologiques. Ce projet d’envergure a pour but de révéler les mécanismes internes des glaciers.

Institut(s)

Délégations(s)

Thématiques scientifiques

Issues du même reportage : Projet RESOLVE sur le glacier d'Argentière

CNRS Images,

Nous mettons en images les recherches scientifiques pour contribuer à une meilleure compréhension du monde, éveiller la curiosité et susciter l'émerveillement de tous.